Bûche d’Anniversaire : Mousse Chocolat & Meringue

Pourquoi une Bûche d’Anniversaire ? Parce qu’à 10 jours pile poile du réveillon de Noël, c’est l’anniversaire de mon Papounet…

Alors pour ne pas perdre la main étant en plein dans les tests de bûches pour Noël mais pour faire un joli et bon gâteau d’anniversaire quand même à mon Père, j’ai décidé de faire cette bûche.

J’ai n’ai pas cherché à faire quelque chose de trop compliqué ni aux goûts trop « exotiques » mais me suis inspirée de ce que mon Père aime : la meringue et la mousse au chocolat.

Pour un moule à cake et une plaque de 5 demies sphères de 8 cm de diamètre

Pour le décor autour de la bûche

Découper des bandes de papier transfert pour chocolat aux dimensions des côtés du moule à cake choisir. Lisser du chocolat noir tempéré dessus et laisser prendre au frais. (possibilité de faire le tour de la bûche avec un biscuit joconde ou en collant des meringues -ce qui sera fait pour une prochaine bûche- , des macarons, des éclats de chocolat, etc).

Pour la meringue

  • 280 g de blancs d’œufs (8)
  • 500 g de sucre semoule

Sortir les blancs à température ambiante. Dans le robot, commencer à les monter en 2ème vitesse puis en 3ème vitesse, lorsqu’ils sont mousseux, incorporer 1/3 du sucre.

Battre à vitesse max pendant 4-5 minutes puis incorporer le reste du sucre cuillère par cuillère ou en versant en pluie sur les blancs tout en continuant de battre. La meringue doit être très ferme.

Dresser les meringues sur une plaque recouverte d’un papier cuisson en formant 2 rectangles aux dimensions du moule, (l’un un peu plus étroit que l’autre pour l’insérer à l’intérieur la bûche).

Avec une douille lisse, dresser d’autres meringues en forme de demies sphères d’environ 4 cm de diamètre et avec une douille cannelée, des petites rosaces. Laisser cuire 2 heures à 90° puis éteindre le four et laisser sécher plusieurs heures voire la nuit.

Pour la mousse au chocolat

  • 110 g de sucre en poudre
  • 30 g de glucose
  • 50 g d’eau
  • 140 g de jaunes d’œufs (8)
  • 4 g de gélatine en feuille
  • 320 g de chocolat 64%
  • 650 g de crème entière liquide 35 % MG

Ramollir la gélatine dans de l’eau froide.

Réaliser une pâte à bombe : Faire bouillir l’eau le sucre et le glucose jusqu’à 118° C.

A 110° commencer à battre les jaunes. Lorsque le sirop est à bonne température, le verser en filet sur les jaunes tout en continuant de battre.

Fouetter à vitesse max jusqu’à ce que le mélange ait triplé de volume et refroidi.

Faire fondre la gélatine ramollie quelques secondes au micro-onde (sur mon micro-onde : position « jet defrost » pdt 9 secondes).

Prélever une ou deux cuillères de pâte à bombe et la mélanger à la gélatine.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-onde.

Pendant ce temps, monter la crème au batteur (il faut qu’elle se tienne mais qu’elle soit assez souple).

Lorsque le chocolat a atteint les 40° C, incorporer la crème fouettée avec une spatule, puis la pâte à bombe et la gélatine (éventuellement au fouet à main si la pâte à bombe a commencé à figer un peu, et remettre la gélatine 2-3 secondes au micro-onde).

Pour le Montage

Chemiser le moule à cake avec du papier sulfuriser et/ou du rodhoïde.

Placer les bandes de chocolat sur les côtés du moule.

Verser la mousse chocolat au1/3 du moule puis placer le rectangle de meringue le plus étroit en appuyant un peu.

Verser de la mousse par-dessus presque jusqu’en haut du moule et placer le second rectangle de meringue en pressant légèrement.

Filmer et mettre au congélateur.

Quelques heures avant de servir, sortir du congel, décorer et garder au frais.

Avec le reste de mousse et de meringues j’ai réalisé des petits desserts :

Couler la mousse au chocolat dans les moules demie sphère, insérer une meringue et recouvrir de mousse. Mettre au congélateur quelques heures, démouler et rouler dans le pralin, les gavottes écrasées, la noix de coco râpée ou tout ce qui vous passe par la tête (pourquoi pas même, réaliser un glaçage au chocolat ?). Ce n’est pas très compliqué mais ça fait son petit effet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *